Super typhoon Haiyan makes landfall
Super typhoon Haiyan
Subscribe here to receive special images

VEGETATION - 2000

Lake Maggiore - Italy, 3-6 April 2000


APPLICATION OF VEGETATION DATA FOR FOOD SECURITY AND ENVIRONMENT MONITORING IN SAHEL

A Nonguierma, A Royer
AGRHYMET NIAMEY

Depuis 1989 le Centre Régional AGRHYMET(CRA) utilise les données NOAA-LAC de sa propre station de réception à Niamey pour le suivi de la campagne agropastorale sur les 9 pays du CILSS.

A la recherche de nouveaux supports d'analyse lui permettant d'améliorer les indicateurs d'alerte précoce le CRA s'est associé avec le CCR pour évaluer l'apport des données VEGETATION(VGT) sur dans un contexte opérationnel sur toute la zone CILSS.

L'étude comprend 4 objectifs :

tester les possibilités de transmission des données en temps réel à Niamey;

contrôler les qualités radiométrique et géométrique des images;

vérifier l'intégration des images VGT dans les chaînes de traitement du CRA pour la génération des indicateurs de suivi de la campagne;

enfin comparer dans la mesure du possible les cartes de conjoncture obtenues avec les 2 capteurs.

Dans un contexte d'alerte précoce, l'information satellitale n'a d'intérêt que si elle est diffusée en quasi temps réel. Au niveau du CRA cette information est utilisée en attendant la remontée d'information de terrain pour le suivi du front de végétation et est publiée dans un bulletin décadaire produit au plus tard 5 jours après la fin de la décade.

Avec VGT l'utilisation du mail s'avère la solution la plus efficace sur Niamey en prenant soin de tronçonner les images en plusieurs fichiers. Au niveau des délais de transmission les images sont reçues en moyenne 7 jours après la décade.

Les images NOAA acquises à partir de la station de réception du Centre Régional AGRHYMET sont prétraitées automatiquement à l'aide du logiciel LAS de l'USGS suivant le protocole du projet GLOBAL 1KM.Pour contrôler les éventuelles dérives radiométriques chaque indice décadaire est calibré sur une zone invariante en zone désertique.

Ces contrôles effectués sur les données VGT montrent une grande stabilité radiométrique qui ne nécessitent pas d'ajustement. Cependant on a pu remarquer quelques sauts radiométriques en bordure de mosaïques. Au niveau géométrique aucun décalage significatif n'a été observé et la qualité de la superposition multitemporelle permet de faire des analyses plus fines en particulier dans les petites vallées.

L'intégration des données VGT s'est faite sans problème du fait du format binaire fourni par le CCR. La génération des indicateurs se faite sous ERDAS 8.3 et un simple changement de variables a été nécessaire pour extraire les différents indicateurs.

Les indicateurs calculés au cours de la campagne sont :

les différences interdécadaires de 1999 et par rapport à une année de référence (1998 pour VGT);

les différences interdécadaires sur 3 décades mettant en évidence les régressions consécutives;

les différences de cumul d'indice de végétation par rapport à une année de référence (1998).

Les indicateurs de fin de campagne regroupent:

les dates d'émergence de la végétation;

les dates du maximum d'indice de végétation;

les cumuls d'indice de végétation;

les cumuls d'amplitude d'indice de végétation.

la stratification en fonction des évolutions d'indice de végétation.

Ces derniers indicateurs font l'objet de comparaisons inter-annuelles de 1999 par rapport à 1998.

Il ressort que les données VEGETATION sont bien adaptées aux analyses de suivi de la campagne telles que définies avec les données NOAA LAC.

On remarque aussi :

une dynamique de l'indice de végétation importante;

une bonne homogénéité des données interdécadaires;

une très bonne précison géométrique qui permet une analyse plus fine des évolutions d'indices de végétation;

Ce dernier facteur permet une meilleure appréciation de la localisation et de l'extension des poches de déficit et de régression de l'évolution de la végétation.